Alternative aux couches jetables : les couches lavables

Pourquoi en parle-t-on ? 

De sa naissance à sa propreté, un enfant utilisera environ 5 000 couches et produira une tonne de déchets.

Il existe une alternative aux couches jetables, un système plus respectueux de l'environnement, de la santé de bébé et du porte monnaie des parents : les couches lavables modernes.

De quoi parle-t-on ?

Fini les langes que l'on plie et les systèmes de fermeture peu adaptés ! Les couches lavables modernes n'ont rien à voir avec les anciens systèmes qu'ont connus nos parents et nos grands parents !

Pratiques, faciles à utiliser et à entretenir, les couches lavables sont composées de 3 parties : 

- une culotte de protection imperméable et respirante qui assure l'étanchéité,

- une couche lavable (partie absorbante du change),

- un feuillet biodégradable placé au fond de la couche qui est jeté avec les ordures ménagères et qui permet de récupérer les selles et de les jeter dans les toilettes. 

descriptif couche lavable

Source www.bulledecoton.org

Quels intérêts économiques ?

Pour un seul enfant qui utilisera environ 5000 couches jetables, la somme à débourser jusqu'à la propreté oscille entre 750 et 2000 €. Cette estimation ne prend pas en compte le coût lié aux déplacements (essence) pour aller acheter les couches, ni le coût de la tarification incitative lorsque celle-ci est en place dans la collectivité. 

Pour un seul enfant qui utilisera entre 24 et 40 couches lavables, la somme à débourser jusqu'à sa propreté sera de 490 à 740 €. Cette estimation prend en compte la consommation d'eau et d'électricité due aux lessives supplémentaires et la lessive. Ce coût peut encore être atténué en cas de réutilisation des couches par les enfants suivants. 

Quels intérêts écologiques ? 

En plus d'être économiques, les couches lavables ont un réel intérêt écologique. En comparaison avec l’ensemble des couches jetables utilisées de la naissance à la propreté d’un enfant, les couches lavables consomment :

-        3,5 fois moins d’énergie,
-        2,3 fois moins d’eau,
-        8,3 fois moins de ressources non-renouvelables (pétrole),
-        90 fois moins de ressources renouvelables (fibres végétales),
-        60 fois moins de déchets solides.
 

En effet, l’impact des couches jetables se situent principalement lors de leur production (matières premières, transports, emballages...) alors que les impacts des couches lavables se situent au niveau de leur utilisation (lavage, entretien...).

Et si vous testiez les couches lavables ?

Le SMICTOM a passé une convention avec l'association Ma'Terre'Ner domiciliée à Arc sur Tille. 

En plus de proposer l'animation de réunions d'information, de stands de démonstration sur les couches lavables, l'association propose la location de kits d'essai de couches lavables. 

En adhérant à l'association et en contrepartie de quelques dizaines d'euros pendant un mois, vous pourrez essayer les couches lavables. 

Pour contacter l'association : mater_nait@orange.fr ou au 06 34 35 89 78. 

Sur ce lien, la plaquette de l'association.  

Logo Ma'Terre'Ner

 

Pour aller plus loin 

Site de l'association Bulle de Coton 
Site France Nature Environnement sur la prévention des déchets